méditation et surf attitude

par | Sep 1, 2015

on ne peut arrêter le flot des vagues, mais on peut apprendre à surfer. J.Kabat-Zinn

Nous savons toutes que la vie est tout sauf un long fleuve tranquille… et pourtant nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter les vagues et gérer les désastres de nos tsunamis personnels.

C’est facile, depuis la période new age, chacun y va de sa technique et de ses méthodes. De la pensée positive à l’hypnose en passant par l’étude des vies antérieures, toutes promettent le bonheur; il suffit de surfer un peu sur internet ou d’aller chez ton libraire favori, pour y dénicher la nouvelle « bible » qui saura te faire oublier ta condition difficile d’être humain.
Et tant mieux quelque part, car il est grand temps que les gens se secouent et se prennent en main; seulement voilà, il y a un HIC… il vaut mieux cesser de croire que le bonheur est servi par une accumulation de techniques bien maitrisées. En tous les cas pour moi cela n’a jamais fonctionné et j’ai à mon compte un bon nombre d’ateliers, de cours, de techniques et de théories effectuées… non ce qui a fonctionné pour moi, c’est de réaliser que je suis dans un processus et qu’en me fondant dans ce processus je suis une femme heureuse.

Je me dis souvent  » et si finalement toutes ces techniques étaient juste un moyen qu’ont trouvé ceux qui se sont véritablement engagés dans un processus de changement, d’exprimer la magie de l’éveil, du nirvana, de l’extase auxquels ils ont goûté? qu’il n’y a pas vraiment une technique pour y parvenir, que c’est juste quelque chose qui est là à disposition et dans lequel il suffit de se laisser aller? »

Dans ce mouvement de « clé du bonheur » et autres « voies spirituelles » il y en a pour tous les goûts; aujourd’hui j’ai été inspirée par un article de Psychologie.com, intitulé « les 7 leçons sur la surf atitude«  … ça m’a d’autant bien parlé, que le surf pour moi, c’est typiquement se fondre dans le processus.

Ces 7 leçons sont

  • Accepter les creux de la vague
  • Prendre des risques et des coups
  • Saisir le bonheur par intermittence
  • Vivre en dauphin, éviter carpes et requins
  • Savoir se positionner dans l’adversité
  • Devenir le plus léger possible, ne jamais forcer
  • Croire en des forces supérieures

 

En d’autres termes, la technique c’est bien, mais c’est pas tout… en tous les cas, l’article n’en fait nullement cas. Moi, qui n’ai jamais mis les pieds sur une planche de surf, vais-je vraiment survivre au gros rouleau si j’applique ce que cet article me propose? euuuh non biensur que non.

Tout récemment des chercheurs de l’Université du Winconsin-Madison aux Etats-Unis ont montré que le bonheur n’est pas quelque chose qui se traque mais quelque chose qui se cultive… en résumé : plus tu t’entraines et plus compétente tu deviens (pour attaquer les immenses vagues au surf, il va me falloir de l’entrainement).

En lisant celà, mon cerveau manque de collapser. Dans compétence j’entends la même racine que compétition; je me questionne « comment ça compétition et méditation sont compatibles? ». Du coup je file sur internet et je trouve que ces deux termes ont bien la même racine et sont de la même famille (clique ici pour voir la sémantique des mots)… et j’apprends que la compétence est centrée sur l’idée du juste rapport, contrairement aux autres membres de la famille qui se centrent sur la rivalité.
Hahaha je souris; en fait il y a souvent un vilain petit canard dans les familles… mais bon ça c’est une autre histoire.

En fait, c’est fatigant toutes ces théories et j’en profite pour revenir à mes premiers amours : la méditation de pleine conscience. J’aime beaucoup les métaphores et celles du surf m’a bien parlé, mais au bout du compte, j’ai un élan de gratitude envers les sages de diverses traditions, car le processus dans lequel ils me proposent de me fondre, parle bien plus à mon âme que des prouesses de surfeuse.

Ces êtres humains sont devenus des maitres hyper compétents en méditation à force de persévérance, de discipline, de courage et de détermination à modifier leurs schémas mentaux, leur permettant d’être les champions du surf de l’âme.  Sais tu qu’au Tibet certains lamas se mettent en méditation pour mourir une fois qu’ils savent leur heure arrivée? et qu’ils ont une telle connaissance des états modifiés de conscience, qu’ils en arrivent à franchir les étapes de la Mort en conscience? En fait, ces lamas investissent également une bonne partie de leur vie, à apprendre à bien mourir ou à aider autrui à dépasser les limitations de la condition humaine

Il y a tout de même une différence flagrante entre une championne de surf et sa Sainteté le Dalai Lama, tu ne trouves pas?
Là où la méditation est quelque chose qui se vit de plus en plus à travers un processus à chaque instant de sa vie, peu importe ce qui s’y trame, le surf est un exercice ponctuel; là où la surfeuse quitte la vague pour vaquer à ses occupations, la méditante suit le mouvement de la vie en conscience à chaque présent.

Ce qui m’amène à dire que les surfeuses ont beau nous renvoyer une image de liberté, de vitalité, de courage, d’indépendance enrobés de sauce « fun », il n’en reste pas moins que les enseignements restent basiques et limités à une manière de concevoir la Vie très différente de celles des sages charismatiques. Lorsque psychologies reprend la stratégie du Dauphin comme l’un des points clés pour accéder au bonheur, je m’interroge … cette stratégie part du postulat que nous vivons dans un océan peuplé de carpes et de requins qui veulent notre peau… euuuuuh c’est pas tout à fait le message que donnent les sages ou les promoteurs de la méditation de pleine conscience.

Quand je pense que je me voyais championne de planche à voile à douze ans… je suis plutôt partie pour être une bonne surfeuse de la méditation 🙂

En parlant de méditation et de surf, la vidéo virale de Kristina Olivares surfant jusqu’en fin de grossesse est bien différente des rites de naissance dans la tradition tibétaine… finalement, tout tourne autour de notre conception de la vie et de la mort me semble-t-il; du comment je vis les différentes petites morts, les divers deuils sur mon chemin, et du comment vis-je dans le laps de temps qui me sépare des ces deux étapes clé de mon existence : la naissance et la grande mort.

cordialement,
Annette

surf

 

 

Liens intéressants :

« mourir dans la sérénité avec le bouddhisme » INREES

« le livre tibétain de la Vie et de la Mort » Sogyal Rinpoche

 

 

action onRendez-vous sur Hellocoton !

Newsletter


0 commentaires

Les réseaux sociaux & moi

Les réseaux sociaux & moi

Bonjour chère lectrice et bon weekend à toi, Je viens de voir passer un souvenir sur mon profil Fesse de Bouc. Malgré ma relation Amour-Haine avec les réseaux sociaux dernièrement, j'avoue aimer de plus en plus ces...

lire plus
Etre dans l’axe

Etre dans l’axe

Bonjour chère lectrice, voilà 8 semaines que j'accumule les "bobos" de toutes sortes. Oui, tu m'as bien lue. Moi, celle qui ne tombait plus malade. Celle qui propose des solutions naturelles dans une vision holistique...

lire plus
OUPS! gaffe & lâcher-prise

OUPS! gaffe & lâcher-prise

OUPS!!! je viens de faire une gaffe Dimanche soir, 21 heures. Après une jolie journée créative et de ressourcement, je suis venue ici sur mon site. Il est enfin en ligne après près de deux ans offline et j'ai hâte de me...

lire plus
Des plans … sur la comète

Des plans … sur la comète

bonjour chère lectrice, si tu me suis depuis un moment, tu sais combien les synchronicités sont des balises importantes sur mon chemin de vie. Souvent, ces choses qui ne semblent rien avoir en commun, ont un sens pour...

lire plus
Neuf mois sans bloguer

Neuf mois sans bloguer

la patience est un arbre dont les racines sont amères et les fruits sont très doux. Proverbe persan Salut chère lectrice, me voici de retour après neuf mois d'absence. Neuf mois, le temps de faire un bébé. Et c'est ce...

lire plus
Une question de bassin

Une question de bassin

quand le bassin est plein, il déborde. Proverbe anglais Salut, me revoici sur le blog après une courte absence estivale. Pour rester en forme et surtout pour maintenir une certaine souplesse avant la reprise de ma...

lire plus
Importance du carnet intime

Importance du carnet intime

Dans une manifestation, je me concentre sur l'écrit de la foule. G. Faucer Salut chère lectrice, je discutais avec mon amie Catherine l'autre jour à propos de rituels que nous avons mis en place chacune de son côté pour...

lire plus
Masques & authenticité, un défi?

Masques & authenticité, un défi?

Il ne faut regarder ni les choses, ni les personnes. Il ne faut regarder que dans les miroirs, car les miroirs ne nous montrent que des masques.  Oscar Wilde Salut chère lectrice, depuis quelques temps je vois de...

lire plus
Esprit d’entreprise

Esprit d’entreprise

Cela semble toujours impossible jusqu'à ce que ce soit fait. N. Mandela Salut chère lectrice, en écoutant la chanson "recommencer" de Salvatore Adamo ce matin, je me suis sentie inspirée et mon esprit a chanté. Si tu me...

lire plus
Discipline & intentions du matin

Discipline & intentions du matin

J'ai tellement de choses à faire aujourd'hui que je dois méditer deux heures plutôt qu'une. Gandhi Aujourd'hui j'ai réalisé quelque chose de phénoménal, voilà plusieurs années que j'écris sur ce blog et tu sais quoi? mon...

lire plus
Bleu Profond

Bleu Profond

Le bleu profond attire l'homme vers l'infini, il éveille en lui le désir de pureté et une soif de surnaturel. C'est la couleur du ciel tel qu'il nous apparaît dès que nous entendons le mot ciel. Wassily Kandinsky Salut,...

lire plus
la voix inconfortable de l’intuition

la voix inconfortable de l’intuition

Salut, eh bien tu sais quoi? je suis restée quelques temps sans écrire de causette et c'est passé assez inaperçu. Ma boite de courriel est restée vide, la boite de commentaires aussi et aucune demande ne m'est parvenue...

lire plus
Mastercoach de vie certifiée, je t'invite à développer la CoCreattitude afin de cocréer de nouvelles réalités pour toi-même, tes proches et le monde. Une prise de conscience à la fois. En profitant de ce qui se joue dans ton quotidien comme autant de cadeaux à déballer: tes présents uniques sur ton chemin de vie. Mon approche holistique de l'être humain, se retrouve dans toutes les dimensions de ma vie. En cela, je désire t'inspirer.