Bon comme un juron

par | Août 10, 2015

Saperllèlèpipède : Juron proféré par un mathématicien n’arrivant pas à résoudre un problème de géométrie particulièrement ardu.
M. Escayrol

ça y est, aujourd’hui est un grand jour… ceci étant mon premier article de curation fait dans les règles de l’art; euh enfin disons avec les moyens du bord et les connaissances actuelles que j’en ai… bon, je commence « facile » avec une seule source, que tu trouveras en bas d’article.

Voilà des années que je lis tout ce que je trouve de passionnant dans mon domaine, que je me décarcasse à trier le « bon grain de l’ivraie », que je bosse chaque jour pour fournir les meilleurs infos, les trucs actuels et souvent même des idées complètement en avance sur mon temps.

Le nombre de fois où j’ai été confrontée au fait de trouver un truc super à partager;le temps que je fasse des recherches, que je peaufine l’article et hop… quelqu’un d’autre se vautrait dans l’espace emportant avec lui mon enthousiasme. Du coup, je me croyais obligée d’écrire mes trucs, inspirés d’autres trucs glanés par ci par là. J’ai donc « bossé sur ce frein », sur mon perfectionnisme, sur mon côté « control freak » et suivi ce que j’aime faire depuis toujours : trouver les dernières nouvelles dans les domaines si variés qui me passionnent et que j’aime partager autour de moi…

C’est donc avec fierté que je me lance dans ce nouveau défi de curation de contenu… soigner l’information de la toile, permettre à mes lectrices de trouver des informations utiles ailleurs que sur les réseaux sociaux et stimuler l’auto-opinion de chacune; voilà un programme qui me séduit.

Sur le chemin de la création de ce site (après avoir délégué trois fois sans succès) et du partage de son contenu, qu’est ce qu’il y en a eu des jurons, des démons à reconnaitre (je suis issue de parents informaticiens), des obstacles à surmonter (on nait entrepreneuse dans une famille d’entrepreneurs… cela ne veut pas pour autant dire qu’on fonctionne correctement)… oui moi la fille bien comme il faut, il m’arrive aussi de jurer; mais pourquoi  est ce que cela fait tant de bien par moments?

Nés avec les langues, les jurons n’ont pas grand-chose à voir avec les insultes que nous balançons à la tête d’autrui; les « putain » et « con » fusaient dans la famille niçoise du père de mes enfants, là où les « nom de dieu »glissaient avec délectation de la bouche des hollandais (au grand dam de certains branchages bigots). Ils ne s’adressent à personne d’autre qu’à nous-mêmes et présentent la particularité de constituer étymologiquement une « atteinte au droit », ainsi que les définit l’éditeur et essayiste Jean-Loup Chiflet (C’est l’histoire d’un mot…Chiflet et Cie, 2013).

Enfants on nous aurait volontiers lavé la bouche au savon, lorsque nous tentions d’affirmer notre toute puissance en lançant des « gros mots » à tout-va.

Que se passe-t-il ensuite à l’âge adulte ? Même s’ils se sophistiquent, le vocabulaire et la fonction des jurons jouent toujours sur le même registre et se transforment en formules magiques que nous invoquons dans l’espoir de surmonter des obstacles, des frustrations, des événements difficiles ou exceptionnels que nous subissons. Selon Évelyne Larguèche, « nous nous raccrochons aux mots comme à une bouée de sauvetage. Ce n’est pas leur contenu qui compte, c’est le fait de se mesurer à quelqu’un de plus fort que soi». Quelqu’un d’absent physiquement mais de bien présent intérieurement : Dieu, une figure paternelle, maternelle, ou bien des tabous qui nous surplombent – sexe, excréments… – et que nous défions verbalement en jurant (« nom de Dieu », « putain », « merde »…).

Bref, même si nous essayons de bâtir un monde meilleur, de vivre en paix, de manière sereine, compatissantes, rayonnantes et pleines de douceur au féminin… jurer a parfois un côté salvateur; l’accepter c’est déjà Etre Multidimensionnelle non?

Et toi, quel est ton favori ? « merde « , « bordel « , « chiotte « (ça c’est assez moi) ? « palsambleu » ? « diantre » (une pensée pour toi Virginie) ? ou « saperlipopette » comme Hugh Grant dans Notting Hill?

 


clique ici pour lire l’article original de www.psychologies.com

action onRendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires

Les réseaux sociaux & moi

Les réseaux sociaux & moi

Bonjour chère lectrice et bon weekend à toi, Je viens de voir passer un souvenir sur mon profil Fesse de Bouc. Malgré ma relation Amour-Haine avec les réseaux sociaux dernièrement, j'avoue aimer de plus en plus ces...

lire plus
Etre dans l’axe

Etre dans l’axe

Bonjour chère lectrice, voilà 8 semaines que j'accumule les "bobos" de toutes sortes. Oui, tu m'as bien lue. Moi, celle qui ne tombait plus malade. Celle qui propose des solutions naturelles dans une vision holistique...

lire plus
OUPS! gaffe & lâcher-prise

OUPS! gaffe & lâcher-prise

OUPS!!! je viens de faire une gaffe Dimanche soir, 21 heures. Après une jolie journée créative et de ressourcement, je suis venue ici sur mon site. Il est enfin en ligne après près de deux ans offline et j'ai hâte de me...

lire plus
Des plans … sur la comète

Des plans … sur la comète

bonjour chère lectrice, si tu me suis depuis un moment, tu sais combien les synchronicités sont des balises importantes sur mon chemin de vie. Souvent, ces choses qui ne semblent rien avoir en commun, ont un sens pour...

lire plus
Neuf mois sans bloguer

Neuf mois sans bloguer

la patience est un arbre dont les racines sont amères et les fruits sont très doux. Proverbe persan Salut chère lectrice, me voici de retour après neuf mois d'absence. Neuf mois, le temps de faire un bébé. Et c'est ce...

lire plus
Une question de bassin

Une question de bassin

quand le bassin est plein, il déborde. Proverbe anglais Salut, me revoici sur le blog après une courte absence estivale. Pour rester en forme et surtout pour maintenir une certaine souplesse avant la reprise de ma...

lire plus
Importance du carnet intime

Importance du carnet intime

Dans une manifestation, je me concentre sur l'écrit de la foule. G. Faucer Salut chère lectrice, je discutais avec mon amie Catherine l'autre jour à propos de rituels que nous avons mis en place chacune de son côté pour...

lire plus
Masques & authenticité, un défi?

Masques & authenticité, un défi?

Il ne faut regarder ni les choses, ni les personnes. Il ne faut regarder que dans les miroirs, car les miroirs ne nous montrent que des masques.  Oscar Wilde Salut chère lectrice, depuis quelques temps je vois de...

lire plus
Esprit d’entreprise

Esprit d’entreprise

Cela semble toujours impossible jusqu'à ce que ce soit fait. N. Mandela Salut chère lectrice, en écoutant la chanson "recommencer" de Salvatore Adamo ce matin, je me suis sentie inspirée et mon esprit a chanté. Si tu me...

lire plus
Discipline & intentions du matin

Discipline & intentions du matin

J'ai tellement de choses à faire aujourd'hui que je dois méditer deux heures plutôt qu'une. Gandhi Aujourd'hui j'ai réalisé quelque chose de phénoménal, voilà plusieurs années que j'écris sur ce blog et tu sais quoi? mon...

lire plus
Bleu Profond

Bleu Profond

Le bleu profond attire l'homme vers l'infini, il éveille en lui le désir de pureté et une soif de surnaturel. C'est la couleur du ciel tel qu'il nous apparaît dès que nous entendons le mot ciel. Wassily Kandinsky Salut,...

lire plus
la voix inconfortable de l’intuition

la voix inconfortable de l’intuition

Salut, eh bien tu sais quoi? je suis restée quelques temps sans écrire de causette et c'est passé assez inaperçu. Ma boite de courriel est restée vide, la boite de commentaires aussi et aucune demande ne m'est parvenue...

lire plus
Mastercoach de vie certifiée, je t'invite à développer la CoCreattitude afin de cocréer de nouvelles réalités pour toi-même, tes proches et le monde. Une prise de conscience à la fois. En profitant de ce qui se joue dans ton quotidien comme autant de cadeaux à déballer: tes présents uniques sur ton chemin de vie. Mon approche holistique de l'être humain, se retrouve dans toutes les dimensions de ma vie. En cela, je désire t'inspirer.